Eté 2018 : une saison touristique contrastée

La conjoncture et les premiers éléments de bilan de saison mettent en avant une saison et un premier semestre 2018 mitigés. Cependant les résultats sont très contrastés selon les activités et les zones géographiques, d'autre part les mois de septembre et octobre profilent une arrière-saison prometteuse de fréquentation.

Retour sur la saison estivale, de mai à août 2018

Selon Didier Arino, directeur du Cabinet Pro tourisme, « la fin de juillet et la première quinzaine d’août sont très bonnes, mais ne suffisent pas à rattraper le retard, avec des hébergements qui sont déjà complets et ne peuvent accueillir les reports des juillettistes. Pour les professionnels du tourisme français, il faut « remplir » du  15 avril au  15 septembre. Or cette année la montée en puissance aura été lente».
Selon les premiers chiffres de l’INSEE, le littoral (-0,9%) et les massifs de montagne (-1,7%) français ont connu une baisse de leur fréquentation en avril, mai et juin.

Même constat en Béarn et en Pays basque, cette tendance est partagée par l’ensemble des territoires du département quelle que soit la zone. Effet Coupe du Monde ? Grève Sncf et Air France au Printemps ? Retour sur la clientèle française sur les destinations étrangères ? Autant de raisons partagées avec les professionnels du tourisme à propos de cette saison estivale 2018 mitigée en Béarn et Pays basque.
Après un mois de mai décevant et un mois de juin en demi-teinte, la fréquentation de la première quinzaine de juillet est restée en deçà des attentes. Toutefois, la clientèle étrangère a compensé en partie cette baisse. La saison estivale ne s’est véritablement lancée que sur les derniers jours du mois de juillet avec l’arrivée des vacanciers français et des aoutiens étrangers et les professionnels du département ont affiché des taux de satisfaction élevés au cours de cette période, malgré une fréquentation plus calme, la dernière semaine d’août, pour la majeure partie des professionnels basques et béarnais.

Un mois de septembre au beau fixe
Que ce soit en Pays basque ou Béarn, la satisfaction est partagée par l’ensemble des territoires et la plupart des activités touristiques.

Optimisme pour octobre
Plus d'un professionnel sur deux est satisfait de l’état des réservations pour le mois d’octobre, sentiment partagé par 56% des professionnels côté Pays basque et 52% côté Béarn.