Les grandes lignes du Plan d'actions 2018

Le 15 décembre, le nouveau Conseil d'administration de l'AaDT a validé à l'unanimité le plan d'actions et le budget prévisionnel 2018.

Le nouveau Conseil d’Administration de l’AaDT

Il est à présent constitué de 5 collèges : Conseillers départementaux, Collectivités partenaires, Organismes institutionnels du tourisme, Socio-professionnels, Personnes qualifiées.

Au-delà de la représentation des structures consulaires et socio-professionnelles qui perdurent, les nouveaux statuts font une large place aux stations touristiques classées (Anglet, Biarritz, Bidart, Cambo-les-bains, Eaux-Bonnes-Gourette, Hendaye, Laruns-Artouste, Bayonne…) et aux communautés de communes et d’agglomération.

Le Président Monsieur Brisson a salué la richesse des échanges durant ce premier Conseil d’administration. 

Le plan d’actions 2018 de l’AaDT se déploient en 3 grands chapitres

1 - Accompagner les territoires et les professionnels

Si l’AaDT maintient ses actions dans le domaine du marketing, parmi ses nouvelles compétences, elle déploiera des missions d’ingénierie et de développement touristiques et ce notamment, en développant les relations, le soutien, le partenariat et l’ingénierie en faveur des territoires, des offices de tourisme, des entreprises, des filières et des associations. C’est un repositionnement fort dans une logique de services et d’accompagnement de l’offre et des acteurs. Dès janvier 2018, l’AaDT présentera sur son site Internet www.pro.tourisme64.com sa nouvelle gamme de services au bénéfice des professionnels et des territoires (1.1).

L'AaDT souhaite participer à la clarification, la coordination et la mutualisation de l'accompagnement des entreprises auprès et avec les différents partenaires : consulaires, agents de développement locaux, offices de tourisme, réseaux professionnels... Il s'agit de rendre performant les parcours d'entreprises autour d'une démarche coordonnée (1.2) : démarche de progrès, projets d'investissement ou de développement, avis d'opportunité ou de faisabilité, financements...

L'accès aux financements publics s'orientent dorénavant principalement vers des appels à projets départementaux. Aussi, le Département a-t-il confié à l'AaDT la conduite de sa politique publique du tourisme et notamment ses dispositifs d'accompagnement qui seront animés par l'Agence en lien avec l'ensemble des dispositifs existants (1.3).

L'observatoire est une priorité pour l'année 2018 : ses missions historiques se poursuivent, et une nouvelle activité de veille stratégique se déploie (1.4).

2 – Renforcer l’attractivité touristique

De l’océan à la montagne, le territoire comporte de nombreuses richesses qui en font un département touristique attractif. L’AaDT et ses partenaires engageront des actions pour conforter, accompagner et développer ce potentiel touristique. Des domaines seront priorisés pour les années à venir : la montagne (2.1), l'émergence de territoires transfontaliers (2.2), l’itinérance et les randonnées à pied, à VTT, à vélo ou à cheval (2.3), l’art de vivre (2.4), les filières permettant de structurer et développer l’offre hors saison (2.5).

3 - Promouvoir les destinations et les activités

La Destination Pays basque (3.1) engagera des stratégies autour de marques de Destination, « Pays basque » sur le plan national et « Biarritz Pays basque » sur le plan international. Les données de fréquentation révèlent une hyper-saisonnalité du tourisme en Pays basque. Les actions devront permettre de contribuer à un développement raisonné et étalé du tourisme, en rendant plus attractives les périodes et zones de moindre fréquentation touristique afin de préserver le cadre de vie des habitants, premiers ambassadeurs.

La Destination Béarn Pyrénées (3.2), forte du succès de la Caravane du Tour de France renouvelle l’opération pour la troisième année consécutive et amplifiera le concept du village béarnais. Ce 3ème événement sportif mondial a été choisi pour accroître la notoriété et installer l’image du Béarn Pyrénées. Le parcours du Tour 2018 offre un ciblage pertinent où le Béarn renouera avec ses bassins de clientèles traditionnels. En Vendée, en Bretagne, en Occitanie, ainsi qu’à Pau et Paris, une douzaine de villes accueilleront le village béarnais.  Il s’agit d’un pôle itinérant de découverte, vitrine du Béarn. Ce dispositif de grande envergure, sera renforcé par des actions de promotion au printemps.

Le Conseil départemental a confié le développement et l’animation de l'activité d'accueil des tournages à l'AaDT : l’Agence du Film Béarn Pays basque a pour missions de promouvoir le territoire comme terre de tournages et d’accompagner les équipes de production, quelle que soit la nature du film (3.3).

La communication transversale (3.4) se maintient à un niveau d'excellence : stratégies marketing, plans de communication, relations presse. Enfin, les outils numériques départementaux (3.5) verront trois nouveaux grands projets émerger : la refonte du site internet tourisme64.com, la mise en oeuvre d'une nouvelle stratégie de commercialisation et l'acquisition d'un outil type "place de marché", enfin la mise à disposition d'une plateforme d'enregistrement des meublés proposée aux communes et EPCI.

La traduction budgétaire de ce plan d'actions, d'un montant total de 1 300 000 €, a fait l'objet d'une présentation détaillée et a été approuvé à l'unanimité lors du Conseil d'administration du 15 décembre 2017.

Le document complet du plan d'actions 2018 sera en ligne dès le mois de janvier.